« Gulden draak 9000 » : les 25 ans du dragon

05/03/2012
in Category: Bières belges
0 1119 0

« Gulden draak 9000 » : les 25 ans du dragon

2012_03_05_Gulden_draak_9000_01Forcément, elle intrigue. Peut-être est-ce le noir de sa bouteille. Ou ce dragon d’or qu’elle arbore comme emblème. Mais le fait est que la « Gulden draak 9000 quadruple » interpelle. Et cela bien avant que l’on ne commence à savourer son contenu.

On connaissait déjà sa grande sœur. Même blason doré, mais un flacon d’un blanc immaculé (et un nom beaucoup plus court…), la « Gulden draak » (« dragon d’or ») est une merveilleuse triple. Que l’on finira d’ailleurs bien par chroniquer ici, tôt ou tard. Elle a fêté, en 2011, son 25e anniversaire. Pour célébrer l’événement, la brasserie Van Steenberge a eu l’excellente idée de sortir une cuvée spéciale. La « quadruple 9000 », donc, a été servie pour la première fois les 6 et 7 novembre derniers au beffroi de Gand.

“Un roi viking, l’empereur de Constantinople, un dragon.”

Au beffroi de Gand, car avant d’être une bière, le Gulden draak est surtout une statue perchée au sommet du monument. Selon la légende (ou la rumeur…), elle ornait, en 1111, la proue du navire du roi viking Sigrid Magnusson. Parti en croisade, le monarque aurait offert ce dragon à l’empereur de Constantinople. L’idole refit surface bien des années plus tard. Pour finir, en 1382, à son emplacement actuel. Sauf que selon la version officielle, le dragon n’a été sculpté qu’en 1377… Quoi qu’il en soit, il est, pour les Gantois, un symbole de liberté et de puissance.

Cette « Gulden draak » seconde version est une quadruple. Soit une bière brassée avec une quantité de malt quatre fois supérieure à la normale. Un style plutôt rare qui laisse généralement un goût de céréales assez fort. Sa seconde fermentation en bouteille se réalise avec des levures de vin.

La signification du 9000 ? C’est juste le code postal de la ville de Gand. Où la brasserie Van Steenberge n’est pas installée. Elle est, en réalité, une vingtaine de kilomètres plus au nord, à Ertvelde. Ses origines remontent à 1784. Une même famille la dirige depuis sept générations. Elle possède, aujourd’hui, sa propre station d’épuration des eaux usées et un système de génération de vapeur au gaz naturel. Ce qui peut toujours être utile.

La fiche technique :

  • Nom : Gulden draak 9 000 quadruple.
  • Brasserie : Van Steenberge.
  • Type : ambrée quadruple.
  • Teneur en alcool : 10,5 %.
  • Pays : Belgique (province de Flandre Orientale).

À l’œil : une couleur cuivrée. Et une mousse compacte, d’un blanc un peu cassé, qui reste accrochée aux parois du verre.

Au nez : dégage des arômes puissants et agréables, notamment de pêche.

En bouche : quasi parfaite et très équilibrée. Assez longue, aussi. Des saveurs de miel et de fruits. Ainsi qu’une très légère pointe d’amertume. On sent également un tout petit peu l’alcool.

Note : 17/20. Un vrai plaisir.

Et pour ceux qui veulent briller en société, une petite information supplémentaire. Observez la forme de la bouteille de la « Gulden draak 9000 quadruple ». Trapue (et pas trappiste), toute en rondeurs. On appelle cela une stubby. Un genre beaucoup utilisé en Belgique. Lourde, épaisse, la stubby a été pensée pour supporter une seconde fermentation en bouteille.

, , , ,

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :