Bourganel : « En Ardèche, on n’a pas de gare SNCF. Mais on a de la bière »

06/09/2012
in Category: Bières françaises
0 1056 0

Bourganel : « En Ardèche, on n’a pas de gare SNCF. Mais on a de la bière »

2012_09_12_Bourganel_b10_01Dans le (petit) monde de la bière française, Bourganel est une brasserie qui compte. Pourquoi ? Parce que c’est une pionnière. Elle a été créée en 1997, à une époque où l’on ne comptait que quelques dizaines d’artisans brasseurs en France, contre près de 450 aujourd’hui. Pour fêter ses 10 ans d’existence, Bourganel a sorti la B’10, une brune de fermentation basse, vendue par son créateur comme « fine et élégante ».

Christian Bourganel s’est donc lancé en 1997, en Ardèche. Avant de se fixer, trois ans plus tard, à Vals-les-Bains, cité thermale toute proche d’Aubenas, au cœur du parc naturel régional des Monts d’Ardèche.

Le brasseur s’est vite spécialisé dans les bières aromatisées. Son plus grand succès ? Une cuvée parfumée aux marrons. Ardéchois, les marrons, bien sûr. Enfin, on le souhaite.

Sa brasserie se visite de février à novembre. Elle accueille, bon an mal an, 4 000 visiteurs.

La fiche technique :

  • Nom : B’10.
  • Brasserie : Bourganel.
  • Type : brune (fermentation basse, non refermentée en bouteille).
  • Teneur en alcool : 6,5 %.
  • Pays : France (à Vals-les-Bains, en Ardèche).

À l’œil : un cuivre foncé et, du coup, une bière presque plus ambrée que brune. La mousse disparaît assez vite.

Au nez : petite pointe de cacao, légèrement grillé. Une odeur assez agréable, mais peu prononcée.

En bouche : on retrouve vite les arômes de cacao et de grillé, après une attaque peu puissante. Aucune amertume.

Note : 12/20. Une brune grand public, idéale pour faire découvrir les bières de dégustation aux novices.Mais pas de quoi emballer les vrais amateurs.

, , ,

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :