Noël en Alsace avec une Uberach

29/12/2012
in Category: Bières françaises
0 1381 0

Noël en Alsace avec une Uberach

Quatre jours ont passé depuis Noël, et on n’a 2012_12_29_Uberach_noel_01toujours pas fini les restes du réveillon. Attention, on ne se plaint pas. C’est même plutôt agréable de poursuivre ainsi les festivités. Place donc à une nouvelle bière de Noël. Après la Lutine et la Gordon, goûtons la Uberach.

Difficile quand on parle de Noël de ne pas évoquer l’Alsace. L’Alsace, et le Christkindelsmärik de Strasbourg. Soit, en français, le « marché de l’enfant Jésus ». Bref, le marché de Noël où l’on retrouve, quelque part le long de l’Ill, un petit chalet où la brasserie Uberach propose ses créations.

“Uberach ? Au-delà de l’eau.”

Uberach, en français, cela signifie « au-delà de l’eau ». C’est aussi le nom de la commune où est installée la micro-brasserie, à une petite quarantaine de kilomètres au nord de Strasbourg. Et un peu à l’ouest de Haguenau. Elle a été fondée en 1999 par Éric Trossat, un Bourguignon originaire de Chalon-sur-Saône. Il propose une vingtaine de bières différentes, dont une spéciale pour Noël, donc. Qu’il présente ainsi :

“Filles des sapins hiératiques, Qui rendent les Vosges emblématiques, La bière de Noël Uberach a tout d’une belle, Née pour faire perdre la boule au Père Noël. Toute en rondeurs affriolantes synonymes de volupté, Sa robe se fait douce peau aux reflets cuivrés, À l’incandescence envoûtante à son corps défendant, Cocon suave où domine la cannelle, l’épice des amants. Et tant pis, si lassé de promener sa hotte, L’éternel papy, ayant trouvé chaussure à sa botte Ignore en guerrier reposé les jingle bells surannés, Aux bras de sa Mère Noël, sourd à l’appel des cheminées, Et enfin débarrassé de ses ridicules oripeaux, Comme des douze travaux d’Hercule du traineau.”

Bon, pour être honnête, on n’a pas tout bien compris. Mais l’effort mérite d’être salué.

2012_12_29_Uberach_noel_02

La fiche technique :

  • Nom : Bière de Noël
  • Brasserie : Uberach.
  • Type : bière de Noël.
  • Teneur en alcool : 5,5 %.
  • DLUO : avril 2014.
  • Pays : France (à Uberach, dans le Bas-Rhin).

À l’œil : une mousse bien blanche, assez fine et effervescente. Bière de couleur ambrée.

Au nez : des arômes de bananes cuites, avec peut-être une pointe d’agrumes, sans doute du citron. Ensemble bien houblonné, assez floral.

En bouche : on retrouve le houblon, et une saveur de pamplemousse, ainsi qu’une amertume intéressante. Par contre, où est la cannelle ?

Note : 14/20. Agréable, mais pas forcément ce que l’on attend d’une bière de Noël.

, , ,

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :