La Lutine, le retour

31/01/2013
in Category: Bières françaises
1 1532 0

La Lutine, le retour

Après la « Lutine de Noël » et la « Lutine blonde »,2013_01_31_Lutine_blanche_01 voilà la « Lutine blanche ». Jamais deux sans trois, donc. Comme beaucoup de choses ont déjà été dites, dans les chroniques précédentes, sur l’histoire de cette brasserie, installée depuis 2001 en Dordogne, permettez-moi aujourd’hui de faire court. Et d’éviter, pour une fois, les redondances.

Quand même, rappelons que la Lutine produit six bières différentes. Une blanche, donc. Une blonde et une spéciale Noël déjà évoquées. Mais aussi une brune et une ambrée. Ainsi qu’une cuvée aromatisée aux noix. Cette dernière est, à la base, une création de la Brasserie du Canardou. Celle-ci a fusionné, en 2009, avec la brasserie vendéenne Mélusine. En quittant Villefranche-de-Lonchat, son premier port d’attache, pour l’Ouest de la France, elle a légué sa recette à La Lutine. Sympa.

La fiche technique :

  • Nom : Lutine blanche.
  • Brasserie : La Lutine.
  • Type : blanche.
  • Teneur en alcool : 5 %.
  • DLUO : janvier 2013.
  • Pays : France (à Limeuil, en Dordogne).

À l’œil : couleur jaune paille. Une mousse fine, blanche, et vite évaporée.

Au nez : des arômes peu puissants, avec des notes d’agrumes, assez citronnées, et de céréales.

En bouche : l’attaque est un petit peu trop acide, l’amertume légère. On retrouve bien les céréales et une petite touche d’agrumes. Longueur correcte.

Note : 12/20. Bien, mais peut mieux faire.

, , , ,

1 comment on “La Lutine, le retour”

  1. rpi dit :

    Ouai, peut mieux faire. Elles sont pas désagréables toutes ces bières mais j’espère que le repreneur musclera un peu les recettes pour faire des choses plus “caractérielles”.
    Il faut que les brasseurs artisanaux cessent d’avoir peur des goûts des consommateurs.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :