Tout juste primée, voici la « Mont Bugey »

28/02/2013
in Category: Bières françaises
0 1085 0

Tout juste primée, voici la « Mont Bugey »

Combattons les idées reçues, épisode 277. « En 2013_02_28_Maison_de_brasseur_mont_bugey_01France, la bière est un produit typique au Nord-Pas-de-Calais et à Alsace. » Faux. Sachez, pour commencer, que la première microbrasserie créée en France au moment du grand renouveau brassicole était installée en Charente, à Laprade. On parle là de Bobtail, fondée en 1985 et arrêtée en 2010, à la retraite de son créateur. Mais l’on s’égare. Combien de brasseries en Alsace ? Entre trente et trente-cinq, selon les recensements. Combien de brasseries dans le Nord-Pas-de-Calais ? Une dizaine de plus qu’à l’Est des Vosges. Mais beaucoup moins qu’en Rhône-Alpes, où l’on en dénombre plus de quatre-vingt. Bon, d’accord, pas sûr qu’en volume de production, les gars du quart sud-est soient si devant que cela. Mais quand même. Plus de quatre-vingt, cela force le respect. Parmi elles, Yapasquelakro vous a déjà parlé de Bourganel et d’ArtMalté. Place, maintenant, à la Maison de brasseur. Et à l’une de ses créations, la « Mont Bugey ».

“Une rousse de fermentation haute.”

Patrice Pobel a installé sa Maison de brasseur à quelques kilomètres de Bourg-en-Bresse, à Pont-d’Ain. Il propose en bouteille quatre bières différentes, dont la « Mont Bugey », une rousse de fermentation haute, nommée ainsi en hommage à la région montagneuse du Bugey, située (très) schématiquement entre Lyon et Genève.

La « Mont Bugey » vient par ailleurs tout juste d’être primée au Concours général agricole où elle a reçu une médaille d’argent, catégorie bière de fermentation haute.

La fiche technique :

  • Nom : Mont Bugey.
  • Brasserie : Maison de brasseur.
  • Type : rousse.
  • Teneur en alcool : 6,6 %.
  • DLUO : mars 2013.
  • Pays : France (à Pont-d’Ain, dans l’Ain).

À l’œil : une bière d’un cuivre plutôt foncé. Mousse assez persistante, blanc crème.

Au nez : léger arôme de caramel salé dans un premier temps. Les esters d’alcool sont ensuite très présents.

En bouche : assez douce. Sent un peu le melon, ou l’amande. Par contre, on ne retrouve plus du tout le caramel. Amertume légère en fin de bouche.

Note : 13/20. Pas mauvaise, mais tombe un peu à plat.

, , ,

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :