Discrète Crécelle

08/11/2013
in Category: Bières françaises
0 1127 0

Discrète Crécelle

On quitte le Pays basque et on remonte vers le nord 2013_11_08_Crecelle_brune_01pour retrouver le département du Cher. La semaine dernière, on vous a parlé de la « Sancerroise au gruyt », plutôt très sympathique et brassée à Sancerre. Voici maintenant la « Crécelle brune » produite à Bourges.

Crécelle. Voilà un nom déjà évoqué sur Yapasquelakro. C’était en juin dernier, à l’occasion d’une chronique sur la « Crécelle blonde ». Que l’on n’avait pas jugée mauvaise, mais quand même un tout petit peu trop métallique.

“Épicée avec de l’anis et de la réglisse.”

Que vous dire à propos de la brune ? Que ses créateurs ne l’ont pas voulue trop forte, déjà. Ils en parlent comme d’une « brune de démarrage, légère, aromatique et à déguster seule ou avec un carré de chocolat. Elle est particulièrement adaptée aux consommateurs de bières légères ». Elle est issue d’une fermentation haute puis d’une seconde fermentation en bouteille. Ses brasseurs l’ont épicée avec de l’anis et de la réglisse.

La fiche technique :

  • Nom : Crécelle brune
  • Brasserie : La Crécelle.
  • Type : brune de haute fermentation.
  • Teneur en alcool : 4,5 %.
  • DLUO : novembre 2013.
  • Pays : France (à Bourges, dans le Cher).

À l’œil : brune avec quelques reflets rubis. Assez trouble. Bulles fines. Mousse beige de tenue courte.

Au nez : des arômes de réglisse et de malts torréfiés. Bel ensemble.

En bouche : café avec un grillé léger. Tenue en bouche assez courte. Manque de puissance.

Note : 11/20. Oui. Légère, effectivement. Bon. D’accord.

, , , , ,

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :