Jolie mademoiselle…

01/04/2014
in Category: Bières françaises
0 1345 0

Jolie mademoiselle…

C’est le printemps ! Pour fêter son retour, on s’est ditMont_Saleve_Mademoiselle-Aramis-IPA_1.1 qu’il fallait une bière un peu fruitée, pleine d’arômes et de douceur. Une Mont Salève, donc. Oui, bon, d’accord, encore une Mont Salève. Certes. Après la blanche et la blonde, voici maintenant la Mademoiselle, troisième chronique sur la production de cette brasserie haut-savoyarde.

La Mademoiselle est une IPA. Oui, mais pas n’importe quelle IPA. Elle a une petite particularité : elle est monohoublon. Autrement dit, son brasseur, Mickaël Novo, n’utilise qu’un seul type de houblon dans son brassage.

Lequel, me direz-vous ? De l’aramis. Un houblon créé en Alsace en 2002, fruit d’un croisement entre une variété française, le strisselspalt, et une autre anglaise, le WGV (withbread golding variety). Cet aramis, principalement cultivé dans les environs de Brumath, est censé apporter des arômes fins avec quelques notes d’épices.

Mont_Saleve_Mademoiselle-Aramis-IPA_1.2

La fiche technique :

  • Nom : Mont Salève Mademoiselle.
  • Brasserie : Brasserie du Mont Salève.
  • Type : india pale ale.
  • Teneur en alcool : 6 %.
  • DLUO : avril 2014.
  • Pays : France (à Neydens, en Haute-Savoie).

À l’œil : ambrée avec des reflets cuivrés. Belle mousse épaisse, d’un blanc un peu cassé. Quelques bulles. Et un léger trouble.

Au nez : arômes très fruités. Floraux, aussi. Petit côté pêche et fruit de la passion. Voire litchi. Petit point négatif : cela manque d’un peu de puissance.

En bouche : on retrouve bien le côté fruité en attaque. C’est aussi bien houblonné avec une amertume vite présente, mais qui reste toujours assez douce. Petite astringence. Belle longueur en bouche.

Note : 15/20. Moins amère que la plupart des grandes IPA et des autres Mont Salève. Ce qui la rend, du coup, très accessible pour ceux qui veulent découvrir le style.

, , , ,

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :