Y’a le printemps qui chante

20/09/2014
in Category: Bières françaises
0 1446 0

Y’a le printemps qui chante

Qui, parmi vous, se souvient que le moisBouteille de Floréal de floréal était le huitième mois du calendrier républicain ? Personne, n’est-ce pas ? Bravo. Si l’en on croit nos amis de wikipédia, floréal correspondait en gros à la fin avril début mai du calendrier grégorien, celui que l’on utilise couramment désormais. En 1793, on expliquait qu’il tirait son nom de « de l’épanouissement des fleurs d’avril en mai ». Aujourd’hui, « Floréal », c’est surtout l’une des nombreuses bières imaginées par Boris Chartier et sa Brasserie corrézienne. Dont on vous a déjà parlé (si si, souvenez-vous) fin juillet, à l’occasion d’une chronique sur la délicieuse « HopHopHop ».

« Une porte d’entrée vers le houblon »

Et si la « HopHopHop » était faite d’agrumes et d’amertume, la « Floréal », elle, parle avec un accent printanier, beaucoup plus floral et fruité.

De quoi se compose-t-elle ? De trois houblons différents : chinook, amarillo et simcoe. De malts pale et cara. L’idée, en fait, de Boris Chartier était de créer une « porte d’entrée vers le houblon pour ceux qui ont peur de l’amertume ». Et si vous voulez en savoir plus sur la philosophie de la « Floréal », on vous laisse découvrir la vidéo tournée par Le Cercle de l’orge qui avait fait de la Brasserie corrézienne l’une de ses brasseries du mois en juillet dernier.

Floréal servie

La fiche technique :

  • Nom : Floréal.
  • Brasserie : Brasserie corrézienne.
  • Type : red ale.
  • Teneur en alcool : 6,5 %.
  • IBU : 25.
  • DLUO : décembre 2014.
  • Pays : France (brassée à Curemonte, en Corrèze).

À l’œil belle couleur ambrée et cuivrée. Beaucoup de mousse au début. Puis cela disparaît tout en laissant quand même un léger collet de dentelle.

Au nez : ça sent le printemps, les fleurs et les fruits. Un peu d’abricot, une belle touche de pomme. Plus une lichette de céréales et de malts derrière tout ça.

En bouche : attaque douce et fruitée. Avec un peu de caramel. Puis une amertume légère mais quand même présente se fait remarquer juste avant le retour des fruits. La longueur en bouche ? OK, mais sans plus.

Note : 15/20. Agréable, effectivement parfaite pour faire découvrir la (vraie) bière aux novices.

Vidéo réalisée par Le Cercle de l’orge.
, , ,

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :