Même pas peur

23/11/2014
in Category: Bières françaises
0 1372 0

Même pas peur

Les Brasseurs du Sornin ont été des précurseurs2014_11_23_Sornin_Trouille_1 dans la Loire. Voire même des pionniers. Quand ils démarrent leur activité, en 1998, personne ne brasse quoi que ce soit dans le département. Quatorze ans plus tard, de Roanne à Saint-Étienne, on compte une petite dizaine de brasseries. Les Brasseurs du Sornin, eux, sont toujours là. Et en pleine forme, avec, mine de rien, 4 300 hectolitres produits en 2013.

4 300 hectolitres qui se divisent en un bon petit paquet de bières différentes. Au total, les Brasseurs du Sornin proposent une vingtaine de cuvées. Certaines sont de saison (Noël, mars) ou aromatisées (aux myrtilles sauvages, aux lentilles vertes, à la mangue…). D’autres sont plus classiques, à l’image de la « Trouille », une brune de haute fermentation conseillée, par ses créateurs, en accompagnement d’un crottin de chavignol. La « Trouille » que l’on se propose maintenant de déguster.

Et autant être honnête tout de suite : on a quand même un petit regret avec cette bière. Celui de ne pas avoir écrit cette chronique au moment d’Halloween. On se serait alors débrouillé pour en trouver six, des « Trouille ». Histoire d’avoir six trouilles. Hum. Désolé.

2014_11_23_Sornin_Trouille_2

La fiche technique :

À l’œil bière brune, quasi noire. Peu de bulles. Mousse fine qui tire sur le beige, de tenue longue.

Au nez : chouettes arômes de caramel, avec (un peu cachés) une touche de cacao et des malts.

En bouche : on retrouve très vite le cacao. Avec, cette fois-ci, un côté boisé. Longueur en bouche correcte. On lui trouve aussi une saveur vinaigrée. Mauvais point : légère sensation acide.

Note : 12,5/20. Manque juste d’un peu de corps.

, , , , ,

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :