Au tour de l’ambrée

06/12/2014
in Category: Bières françaises
0 1040 0

Au tour de l’ambrée

La brasserie oléronaise des Naufrageurs propose2014_12_06_Naufrageurs_ambree_1.1 plein de petites choses différentes. Des bières aromatisées, surtout. À la mûre, à la framboise, à la cerise, au gingembre, aux extraits végétaux de trucs surprenants et méconnus, au mélilot, ect. Des bières plus classiques, aussi. Comme une noire plutôt réussie. Et l’ambrée, dont on va parler aujourd’hui.

On ne va pas vous mentir, et nos lecteurs fidèles l’ont compris depuis longtemps, notre préférence penche clairement, et depuis longtemps, pour le second type. Voyons si cela se confirme.

Pour rappel, la brasserie des Naufrageurs existe depuis le milieu des années 90. Jean-Luc Métayer, son créateur par ailleurs exploitant agricole, a appris son métier aux côtés de Bruce Hocking, l’un des fondateurs du mouvement de la bière artisanale française avec son Bobtail (et là, on vous renvoie à la lecture de cet excellent article de guide-bière.fr). Le volume de production des Naufrageurs tournait, ces dernières années, autour des 800 hectolitres annuels.

2014_12_06_Naufrageurs_ambree_1.2

La fiche technique :

  • Nom : Bière des naufrageurs ambrée.
  • Brasserie : Brasserie des naufrageurs.
  • Type : ale ambrée.
  • Teneur en alcool : 6 %.
  • DLUO : fin 2015.
  • Pays : France (à Saint-Georges-d’Oléron, en Charente-Maritime).

À l’œil bière vraiment ambrée, assez limpide. Bulles fines mais bien présentes. Mousse blanche, presque beige, de tenue correcte et de texture fine.

Au nez : arômes maltés, un peu trop discrets. Une légère pointe fruitée, entre la pêche et l’orange.

En bouche : attaque douce, même si la saveur générale est un peu acide, jusqu’à l’arrivée de l’amertume. Quelques notes de pamplemousse, avant un final un peu boisé et une longueur en bouche satisfaisante.

Note : 11/20. Pas désagréable.

, , , , ,

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :