Un hiver en rouge

14/01/2015
in Category: Bières allemandes
2 1799 0

Un hiver en rouge

Nuremberg est sans doute l’une des plus2015_01_10_HausbrauereiAltstadthof_RoterBock_1 belles villes d’Allemagne. Entre sa cité médiévale, les rives de sa Pegnitz, ses fortifications, son architecture baroque et son terrible « Dokumentationszentrum Reichparteitagsgelände », musée ô combien essentiel pour comprendre le nazisme, la ville ne laisse guère indifférent. Il y est, en plus, assez facile d’y trouver de la bonne bière. Ce qui arrange plutôt nos affaires.

L’histoire de la Hausbrauerei Altstadthof ne remonte pas à la nuit des temps, mais presque. Sa première vie s’est achevée en 1906. Puis elle a été relancée en 1984 par Reinhard Engel. Elle est installée au cœur de la vieille ville, dans la Bergstrasse, à quelques pas du château et de la maison d’Albrecht Dürer. Ses brasseurs élaborent leurs bières dans des chaudrons en cuivre et des cuves en bois. Difficile de faire plus traditionnel.

« Première brasserie bio d’Allemagne »

Mais à la Hausbrauerei Altstadthof, on n’a pas oublié d’innover. On y revendique même le titre de plus ancienne brasserie bio d’Allemagne et des bières brassées uniquement à partir d’ingrédients locaux. On a essayé, mais on n’a pas été en mesure de vérifier cette affirmation. Enfin, comme Nuremberg, capitale de la Franconie, reste une ville de Bavière, la Hausbrauerei Altstadthof est aussi un restaurant. Qui se double, au moment des beaux jours, d’un biergarten. C’est pour quand l’été, déjà ?

En attendant, et puisque le froid est encore parmi nous, dégustons la « Roter bock », la bière « rouge » d’hiver proposée chaque année par la Hausbrauerei Altsadthof.

2015_01_10_HausbrauereiAltstadthof_RoterBock_2

La fiche technique :

À l’œil : bière ambrée, proche du rouge. Mousse beige, fine et de tenue longue. On ne repère pas beaucoup de bulles.

Au nez : arômes très agréables, avec du caramel, des épices et quelques mats. En fait, elle a un joli côté massepain, cette bière. En tout cas, c’est prometteur.

En bouche : attaque très douce avec une saveur de caramel. Mais elle tombe un peu à plat ensuite. Le final est légèrement malté. Belle longueur en bouche.

Note : 13,5/20. L’ensemble est plutôt agréable, même si la richesse des arômes nous laissait espérer mieux.

, , , ,

2 comments on “Un hiver en rouge”

  1. Pierre dit :

    Ça m’a tout l’air d’être une bière qui pourrait gagner en qualité en la laissant de coté pendant quelques années non ?
    Après, je conviens qu’il est difficile de laisser une bière de coté pendant longtemps sans craquer.

    1. le patron dit :

      Bonne question. La brasserie conseille plutôt de la boire rapidement. Je leur ai fait confiance. Mais ce serait intéressant, en effet, de laisser vieillir quelque temps une bouteille pour voir ce que cela donne.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :