La Débauche, épisode 4

25/04/2015
in Category: Bières françaises
0 1469 0

La Débauche, épisode 4

On ne va pas se mentir. Au moment de2015_04_23_La_Debauche_Speciale_1 décapsuler cette « Débauche spéciale », on ne s’attendait pas franchement à passer un grand moment biérologique. Comprenez-nous. Parmi la petite quinzaine de bières qu’elle propose, ce n’est pas forcément celle-ci que La Débauche, cette sympathique brasserie installée à Angoulême, met le plus en avant. Pas de joli nom pour faire rêver. Pas de chouette étiquette dessinée spécialement par un illustrateur pour faire envie.

Bref, on se disait qu’on allait se retrouver avec le genre de tout-venant agréable mais pas folichon que les brasseurs sortent en début de carrière pour se lancer sans prendre trop de risques. Et qu’ils gardent, ensuite, pour séduire de nouveaux clients qui ne goûtent guère les produits très typés. Figurez-vous qu’on avait tout faux.

Parce que cette « Débauche spéciale », elle a son petit caractère. Et sa méthode de fabrication propre. Voilà même ce que l’on peut lire sur le site Internet de la brasserie, où l’on nous parle de « préparation unique »« Des herbes aromatiques et des épices sont ajoutées en infusion lors de la cuisson […] C’est une bière qui ne ressemble à aucune autre grâce à sa recette originale. » Qui ne ressemble à aucune autre, on n’ira peut-être pas jusque-là. Il n’en demeure pas moins qu’elle est tout à fait agréable. Allez, rentrons dans le détail de cette nouvelle dégustation d’une bière de La Débauche. La quatrième, après la « blonde », la « Lindy Hop » et la « Menestho ».

2015_04_23_La_Debauche_Speciale_2

La fiche technique :

  • Nom : Débauche spéciale.
  • Brasserie : La Débauche.
  • Type : pale ale.
  • Teneur en alcool : 7 %.
  • Pays : France (brassée à Angoulême, en Charente).

À l’œil bière de couleur orange ou paille, presque ambrée. Quelques bulles assez fines. Mousse blanche, légère et de tenue assez courte.

Au nez : arômes plutôt sympas. Quelques agrumes (citron et orange), des céréales et de la poire.

En bouche : attaque fruitée avec un net côté poire. Une note de vanille et quelques épices sur la fin. Bel équilibre avec l’amertume. La longueur en bouche est peut-être un peu courte.

Note : 14/20. La Débauche confirme là qu’elle est bien une excellente brasserie.

, , ,

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :