La Garipotte, ça sent le printemps

24/05/2015
in Category: Bières françaises
0 1137 0

La Garipotte, ça sent le printemps

La Garipotte n’est pas une marraine très2015_05_24_Brasserie-de-la-Loire_Garipotte_1 sympathique. Dans les légendes et vieilles histoires de la région stéphanoise, c’est ainsi que l’on nomme une vilaine fée qui s’amuse à attirer les passants dans de profonds fossés (un peu comme l’alcool d’ailleurs). La Garipotte, c’est aussi la bière de printemps proposée chaque année par la Brasserie de la Loire, à partir du mois d’avril. Et comme en ce moment, y a le printemps qui chante, on en a dégusté une à la maison.

Que vous dire à propos de cette Garipotte ? Qu’en plus des malts, houblons et levures classiques, elle embarque dans sa composition des fleurs de sureau. Et que la Brasserie de la Loire la conseille en accompagnement de chocolats ou d’un dessert fruité. Nous, on s’est contenté de la découvrir à l’apéritif.

2015_05_24_Brasserie-de-la-Loire_Garipotte_2

La fiche technique :

À l’œil : bière dorée presque orange. Mousse blanche, fine et de tenue longue. Quelques petites bulles.

Au nez : nez agréable et finement malté. Clairement, ça sent le printemps (ce qui tombe plutôt bien pour une bière de printemps). Arômes d’herbe coupée, de sureau (ce qui tombe plutôt bien pour une bière au sureau) et de vanille.

En bouche : attaque florale. Saveurs de pomme et de rhubarbe, quelques notes acidulées, avant l’arrivée de l’amertume. Longueur en bouche assez courte.

Note : 13/20. Bon, on n’en boirait pas tous les jours. Mais l’objectif visé – brasser une bière de printemps – nous semble atteint. Et c’est bien là le principal.

Épisodes avec la même brasserie : l’Aveille, la Pampille.
, , ,

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :