Saint-Côme tu le sens

20/06/2015
in Category: Bières françaises
0 1205 0

Saint-Côme tu le sens

Poursuivons aujourd’hui notre petite2015_06_20_Brasserie-de-la-Loire_Saint_Come_1 série sur les bières proposées par la Brasserie de la Loire. Après la « 109 », l’« Aveille », la « Garipotte » et la « Pampille », voici la « Saint-Côme ». Celle-ci est présentée par ses créateurs comme une « bière blonde pure malt »« une bière de caractère qui laisse en bouche une douce saveur maltée ». La brasserie la conseille, du reste, en accompagnement de viandes blanches.

Quant au personnage de Saint Côme, sachez qu’il vécut au tournant des IIIe et IVe siècles. Médecin, il soignait, accompagné de son frère Damien, sans accepter d’argent. Martyrisé et tué, il est aujourd’hui le saint patron des chirurgiens (tandis que Damien, lui, est celui des pharmaciens). Le rapport avec la bière ? A priori, il n’y en a aucun. Ou alors, on est passé à côté. Si ce n’est, quand même, que la Brasserie de la Loire est située rue Saint-Côme, dans la ville de Saint-Just-Saint-Rambert.

2015_06_20_Brasserie-de-la-Loire_Saint_Come_2

La fiche technique :

À l’œil : bière blonde dorée. Mousse blanche, assez épaisse et de tenue longue. Quelques bulles.

Au nez : arômes très maltés avec, quand même, une pointe d’épices. Quelques fruits, aussi (citron, abricot).

En bouche : attaque un peu acide. Puis les saveurs se font assez douces. Forcément, les céréales sont très présentes. L’amertume est légère mais agréable. Longueur en bouche correcte.

Note : 12,5/20. Désaltérante et sympathique, bien équilibrée. Mais encore une fois avec cette brasserie, ça manque de surprise, de fun, de rigolade, de « Viens vas-y, on se lâche, on tente un truc nouveau ». C’est dommage, parce que l’on sent qu’il y a de quoi (bien) faire.

Épisodes avec la même brasserie : la 109l’Aveille, la Garipotte, la Pampille.
, , ,

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :