Ça envoie du bois

24/07/2015
in Category: Bières nord-américaines
0 1240 0

Ça envoie du bois

Elle en a fait du chemin,2015_07_23_DogfishHead_PaloSantoMarron_1 la Dogfish Head Brewery, depuis sa création en juin 1995. À l’époque, Sam Calagione, son fondateur, ne produit que 5,5 hectolitres de bière par brassin, tout ça depuis l’arrière-boutique de son pub installé à Milton, dans l’état du Delaware. La Dogfish Head Brewery est alors la plus petite brasserie commerciale des États-Unis. Vingt ans plus tard, elle compte près de 200 salariés, ses bières s’exportent dans 25 pays à travers le monde. Et l’illustre, mais regretté, biérologue Michael Jackson la considérait comme « la plus intéressante et plus aventureuse » des brasseries américaines.

Le secret de Calagione ? Son goût pour l’innovation. Et sa peur de l’ennui. « On s’est vite lassés de toujours brasser la même chose, explique-t-il sur son site Internet. C’est alors qu’on a commencé à introduire toutes sortes d’ingrédients étranges et qu’une espèce de folie s’est emparée de nous. » Ancien barman à New-York, Calagione s’est ainsi forgé une belle petite réputation grâce à « des bières décalées pour des gens décalés ». Via, aussi, ses talents de Géo Trouvetout. Sachez ainsi qu’il est par exemple l’heureux inventeur du module transducteur de houblon organoleptique (pour l’explication du principe de la chose, voir ici ou ). Notre ami a même fini par devenir la star de Brew Masters, des shows télévisés et biérologiques diffusés par Discovery Channel.

« Un immense fût en palo santo pour soigner les saveurs »

De notre côté, on a choisi d’attaquer la Dogfish Head Brewery par l’un de ses versants les plus connus. La « Palo santo marron », brassée pour la première fois en novembre 2006, via un processus plutôt particulier. Sa fermentation se passe en effet dans un immense fût de palo santo, un bois importé du Paraguay et utilisé là-bas par l’industrie viticole, censé donner à la bière des saveurs de vanille et de caramel. Le fût en question est en fait tellement immense que l’on n’en a pas construit d’aussi grand aux États-Unis depuis l’époque de la Prohibition.

2015_07_23_DogfishHead_PaloSantoMarron_2

La fiche technique :

  • Nom : Palo santo marron.
  • Brasserie : Dogfish Head Brewery.
  • Type : brown ale.
  • Teneur en alcool : 12 %.
  • IBU : 50.
  • Pays : États-Unis (à Milton, dans le Delaware).

À l’œil : bière noire, avec une mousse brune et épaisse, de tenue longue.

Au nez : arômes très agréables. Un côté fruits confits, mais aussi du bois, du fumé et des noisettes.

En bouche : attaque douce et sucrée (orange confite) qui laisse vite place à des saveurs nettement plus corsées (cacao). Final assez boisé. Ne pas oublier son côté vanille.

Note : 17/20. Et bim, hall of fame !

Pour les anglophones, une petite vidéo où Sam Calagione présente lui-même sa bière :

Crédit vidéo : Dogfish Head Brewery.
, ,

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :