Nom d’une glütte

03/11/2015
in Category: Bières françaises
0 1096 0

Nom d’une glütte

Glütte. Mais ça veut dire quoi ça, glütte ? Avouez2015_11_03_BrasserieStephanoise_GlutteAmbree_1 que le terme n’est pas courant. Pour y voir un peu plus clair, on a cherché dans notre Petit Larousse. Qui propose glume (en botanique, chacune des deux bractées verdâtres situées à la base de chaque épillet des graminées, NDLR), glumelle, gluon, glutamate, glutamique, gluten, glutineux, glycémie. Mais pas glütte. Fichtre.

L’enquête (oui, ici, on ose et assume des termes qui en imposent) a continué avec notre moteur de recherche préféré. Ainsi, vous serez heureux d’apprendre que certains Suisses utilisent le terme glutte pour évoquer une radio amateur. Elle-même manipulée par un gluttier. Mais glutte n’est pas glütte.

On a regardé, aussi, du côté de l’allemand, puisque glütte sonne assez germanique. On a trouvé glück (la chance) et glut (la braise). Mais toujours pas de glütte. Finalement, on a posé la question à la Brasserie stéphanoise, puisque c’est elle qui la produit, cette fameuse glütte. Leur réponse : glütte signifie en argot… bière. Et comme on était heureux d’avoir appris quelque chose, on a décapsulé une glütte ambrée.

2015_11_03_BrasserieStephanoise_GlutteAmbree_2

La fiche technique :

À l’œil : bière d’une belle couleur ambrée avec quelques reflets rouges. Mousse blanche et crème, fine et de tenue longue.

Au nez : arômes plutôt caramélisés avec une touche d’épices et une pointe de fumé. Et peut-être un peu de miel, aussi.

En bouche : les saveurs manquent en revanche d’un peu de force à notre goût. L’attaque est douce, on passe d’abord par le caramel avant l’arrivée des malts et de l’amertume. On ajoute à tout ça un très léger fumé. Longueur en bouche correcte.

Conclusion : 12,5/20. Sympathique. Mais tant qu’à déguster une bière de la Brasserie stéphanoise, on préfère nettement la Manu.

Épisode précédent avec la même brasserie : La Manu.
, , ,

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :