Fleur d’Écosse

11/11/2015
in Category: Bières des îles britanniques
0 1242 0

Fleur d’Écosse

L’histoire de la Harviestoun Brewery s’est écrite2015_11_11_Harviestoun_BrokenDial_1 en plusieurs étapes. Tout débute en octobre 1983, en Écosse, quand Ken Brooker bricole et transforme du vieux matériel agricole en outils de brassage. Il démarre sa production tout doucement, dans un hangar. Trois ans plus tard, victime de son succès, Brooker déménage. Il s’installe dans une ancienne ferme à Dollar. À l’époque, il ne sort de ses cuves qu’une seule et même bière : une ale tout ce qu’il y a de plus robuste et de britannique. En 1988, il ajoute à sa gamme deux nouvelles recettes. Et lentement, fût après fût, Harviestoun grandit.

En 2006, deux ans après un nouveau déménagement et l’arrivée à Alva, dans le Clackmannanshire, Ken Brooker passe la main. Il revend Harviestoun à la Caledonian Brewery, l’une des plus anciennes brasseries d’Écosse. En 2008, c’est au tour de la Caledonian Brewery de changer de propriétaire. Le nouveau maître des lieux s’appelle… Heineken. Seulement, le géant ne s’intéresse pas à Harviestoun. Et la petite brasserie est exclue du deal. Elle est, du coup, rachetée par des anciens cadres de Caledonian, décidés à se lancer dans la grande aventure de l’indépendance.

Sept ans plus tard, tout va bien pour la Harviestoun Brewery. Ses brasseurs actuels poursuivent l’œuvre de Ken Brooker en jouant avec les saveurs et les houblons. Leur spécialité ? La maturation des bières dans des anciens fûts de whisky.

Pour nous, la découverte de la Harviestoun Brewery passe par la Broken Dial. Une ale brassée avec cinq houblons différents (simcoe, cascade, celeia, citra et liberty). Pas la plus extravagante de leurs bières. Mais un classique qui ne déçoit jamais, nous a-t-on promis.

2015_11_11_Harviestoun_BrokenDial_2

La fiche technique :

  • Nom : Broken Dial.
  • Brasserie : Harviestoun Brewery.
  • Type : ale ambrée.
  • Teneur en alcool : 4,5 %.
  • IBU : 60.
  • Pays : Écosse (à Alva, dans le Clackmannanshire).

À l’œil : bière ambrée et cuivrée, assez limpide. Mousse légère, de couleur ivoire et de tenue correcte.

Au nez : les arômes sont… charmants. C’est frais, c’est fruité et c’est houblonné. Ça sent surtout la mirabelle et la mangue.

En bouche : on a l’impression qu’on va devoir encaisser une grande vague d’amertume. Mais non. L’attaque est en fait assez douce. On passe des agrumes à l’abricot, puis l’amertume monte petit à petit, doucement, sans non plus tout écraser. Bonne longueur et équilibre intéressant.

Conclusion : 15/20. Flower of Scotland.

, , ,

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :