Dark d’accord

18/06/2016
in Category: Bières françaises
0 1177 0

Dark d’accord

Dark j'adoreCelle-là, on l’a décapsulée avec un immense a priori positif. À cause de son nom, déjà. La Dark j’adore. Du cinéma, un petit jeu de mots, ça nous plait, ça démarre fort. En raison de l’identité de son créateur, aussi : Boris Chartier. Qui, depuis le lancement de sa Brasserie corrézienne en 2008, ne nous a jamais déçus.

Attention, la Dark j’adore n’est pas une bière. Mais une série de bières. La Brasserie corrézienne est coutumière du fait : une recette de base, deux ou trois ingrédients qui varient, et on compare le résultat à la dégustation. Rappelez-vous, on avait déjà évoqué la question en découvrant la HopHopHop.

Les (et non pas la) Dark j’adore sont donc des bières noires de styles à chaque fois différent. Aujourd’hui, on se penche sur l’épisode IV, qui marie des malts torréfiés à une base d’IPA.

Dark j'adore

La fiche technique :

  • Nom : Dark j’adore, épisode IV (a new hoppy black ale).
  • Brasserie : Brasserie corrézienne.
  • Type : black IPA.
  • Teneur en alcool : 6,8 %.
  • IBU : 65.
  • Pays : France (brassée à Curemonte, en Corrèze).

À l’œil bière noire. Mousse brune, très épaisse, très présente et qui dure, qui dure, qui dure… De loin, on dirait un bon vieux stout.

Au nez : d’abord, des agrumes et des fruits de la passion. Et on change de cap avec un arôme de cacao assez fort.

En bouche : elle est tellement riche (et savoureuse) qu’on a du mal à s’y retrouver. Essayons quand même de récapituler et de prendre les choses dans l’ordre. Du fruit ? Il y en a. C’est même avec ça qu’elle attaque, avant une grande vague d’amertume et d’agrumes. Puis ce sont les malts qui embarquent. On termine avec des nouveaux agrumes. Belle longueur en bouche.

Note : 18/20. La force est très puissante dans cette famille.

, , ,

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :