Attaquons la 1356

25/06/2016
in Category: Bières françaises
0 509 0

Attaquons la 1356

Bière Bellefois 1356 Jean le Bon blondeLe 19 septembre 1356, l’armée du roi de France Jean II, dit le Bon, fait face aux troupes d’Edward de Woodstock, le fameux Prince noir, héritier du trône d’Angleterre. Nous sommes à Nouaillé-Maupertuis, à quelques kilomètres au sud de Poitiers. La bataille s’engage, à l’aube, près des rives du Miosson. Elle s’achève six heures plus tard, à la mi-journée. Bilan : 8 000 morts côté français, et un roi fait prisonnier dans ce qui restera comme un succès majeur pour la couronne britannique, en pleine Guerre de Cent Ans.

Des batailles de ce type, dans le Poitou, on en a connu quelques-unes. Six siècles et quelques poussières plus tard, elles inspirent encore la Brasserie de Bellefois, installée à Neuville-de-Poitou (et pas Neuville-du-Poitou, comme écrit fréquemment). Les créations de Pascal Pouilly, son propriétaire, évoquent ainsi chacune l’histoire de la région et les campagnes militaires poitevines.

La 1356 – Jean le Bon, objet de cette chronique, se veut douce et légère (donc absolument pas comme la défaite française), avec un « nez généreux de malt » et « quelques notes fruitées d’abricot et de pêche ». À l’attaque.

Bière 1356 Jean le Bon blonde bellefois

La fiche technique :

À l’œil belle couleur paille, à la limite de l’ambrée. Donc assez foncée pour une blonde. Mousse très présente à l’ouverture. Elle se tasse un peu ensuite. Beaucoup de fines bulles.

Au nez : les malts et les céréales dominent assez nettement. Avec, en arrière plan, un léger côté agrumes.

En bouche : l’attaque, un peu acide, manque de caractère. Arrivent ensuite les malts et les agrumes. Quelques épices sur la fin. La longueur en bouche est correcte.

Note : 11/20. Rafraîchissante, certes, mais pas de quoi batailler.

, ,

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :