On enfonce le Bercloux

23/08/2016
in Category: Bières françaises
0 571 0

On enfonce le Bercloux

Bercloise ambréeÀ Bercloux, minuscule bourg de Charente-Maritime, tout a commencé avec quelques produits locaux. Du cognac et du pineau. Puis est arrivée la Bercloise, la bière brassée par Philippe Laclie (par ailleurs maire du village). Qui, ensuite, a lancé sa distillerie : gin, alcools de plantes, pastis. Et whisky. Avec, depuis cet été, un pari un peu fou : en produire un haut-de-gamme en faisant appel au crowdlending. À notre connaissance, Bercloux doit être la seule commune française de moins de 500 habitants a proposé une gamme aussi variée de boissons alcoolisées produites sur son sol.

Contentons-nous de nous intéresser à la bière. La Bercloise, on vous en déjà parlée en chroniquant la blonde et le stout. Passons, aujourd’hui, à l’ambrée.

La fiche technique :

  • Nom : Bercloise ambrée.
  • Brasserie : Brasserie de Bercloux.
  • Type : ambrée de fermentation haute.
  • Teneur en alcool : 6 %.
  • Pays : France (à Bercloux, en Charente-Maritime).

À l’œil bière cuivrée à la limite du rouge. Mousse un peu brune, fine, presque absente, même si un petit collet reste au long de la dégustation.

Au nez : pas de doute, ça sent le pineau. Logique après tout, puisqu’on est en Saintonge. Donc, on a : du vin cuit, du raisin, du fruit confis. Et aussi un peu de la confiture de mirabelle de ma maman, un apport non négligeable et absolument essentiel.

En bouche : du côté des saveurs, l’attaque rappelle (ô surprise) un bon pineau, avec un peu de pétillant et du sucre en moins. Arrive ensuite un côté fruit à noyau et une amertume fugace, mais forte. On finit avec une sensation de vin de noix. Longueur en bouche correcte.

Note : 14/20. Plutôt une bonne surprise.

, , ,

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :