Ambrée dément’brée

30/08/2016
in Category: Bières françaises
0 745 0

Ambrée dément’brée

De Sutter Dément'bréeLa bière, parfois, est une affaire de famille. Prenez, par exemple, les De Sutter. Antoine et Frédéric. Deux frères qui ont commencé par le brassage amateur. En 2008, ils ont fini par en faire leur métier en ouvrant la Brasserie… De Sutter. Depuis 2012, ils sont installés aux confins de la Normandie, à Gisors, bourgade toute proche de la Picardie, célèbre pour son château fort.

Aujourd’hui, la brasserie produit près de 5 000 hectolitres de bière par an. Le tout à partir d’orge cultivée dans le Bassin parisien tout proche, puis maltée en France, puisque les frères De Sutter privilégient les circuits courts et le travail avec des partenaires économiques locaux pour assurer une « traçabilité maximale » de ce qu’ils proposent.

Les De Sutter proposent deux gammes différentes, les Trois chariots et les Folies. La Dément’brée, à laquelle on s’intéresse aujourd’hui, est une Folie. Et comme toutes les Folies, elle tire en partie ses arômes et ses saveurs d’une levure cultivée par la brasserie elle-même. En 2015, la Dément’brée a été médaillée d’argent au Concours international de Lyon 2015, ainsi qu’aux World Beer Awards (catégorie ambrée française).

De Sutter - Dément'brée

La fiche technique :

  • Nom : Dément’brée.
  • Brasserie : Brasserie De Sutter.
  • Type : ambrée de haute fermentation.
  • Teneur en alcool : 7 %.
  • Pays : France (à Gisors, dans l’Eure).

À l’œil belle mousse très épaisse, d’un blanc un peu cassé et de tenue longue. Beaucoup de bulles. La bière, elle, est ambrée, cuivrée, avec quelques reflets rouges.

Au nez : un vrai bonbon. Du fruit rouge, de la framboise, de la cerise. Et, éventuellement, une lichette de caramel.

En bouche : forcément, avec une telle fourchette d’arômes, on retrouve une attaque sucrée. Elle laisse néanmoins vite la place à une amertume certes prononcée, mais un peu trop fugace. On retrouve le fruit (confit) sur la fin. Du reste, elle gagne en saveurs maltées si on lui laisse le temps de s’ouvrir.

Note : 13,5/20. Attention aux caries.

, , , ,

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :